Des jardins potagers simples, utiles et économiques ...

Les carottes.

Classification.
Règne: Plantae
Sous-règne: Tracheobionta
Division: Magnoliophyta
Classe: Magnoliopsida
Ordre: Apiales
Famille: Apiaceae
Genre: Daucus

La carotte (Daucus Carota) est un légume souvent classé dans les plantes de type "racine" même si les fanes peuvent être utilisées dans un potage.
La carotte contient notamment des fibres et de la provitamine A (vous donne un teint légèrement bronzé sans subir la nocivité des lampes d’un salon de bronzage).

Semer les carottes.

Semez les carottes en pleine terre d’avril à juillet.
Les lignes seront distantes de 25 centimètres.
Retourner d’abord la terre profondément à la bèche en cassant les mottes.
Tracez y un sillon de 1 centimètre de profondeur.
Les semences sont très fines et finalement vous ne devriez avoir au plus qu’une carotte tous les 3 cm; il faut donc déposer très peu de semences dans le sillon. Remplissez éventuellement le sillon avec un peu de terreau mélangé à du sable.
Tassez légèrement la terre avec votre râteau. Ne piétinez pas car pour produire des carottes non difformes, le sol doit rester léger.
Les carottes pousseront après quelques semaines pendant lesquelles vous retirerez manuellement les mauvaises herbes qui voudraient les entourer.
Pour que les carottes poussent, il faut que le sol soit au moins à 15C. Début avril, pour les carottes de début de saison, un voile de croissance posé sur le sol peut donc être utile jusqu’à la levée.

Eviter les pesticides sur vos carottes du jardin.

Ecartez la mouche de la carotte en plantant sur la ligne d’à côté des oignons.
Evitez les larves de la mouche de la carotte en ne semant que des carottes à faible teneur en acide chlorogénique (par exemple la Flyaway F1 hybride).


Attention aux arguments plus que douteux du genre 'quelle est belle la chenille sur la feuille de carotte' et 'qu’il est beau le papillon'. Si quelques chenilles sur les fanes n’affecteront pas les racines, et que donc cette chenille peut être tolérée, les autres milliers de sortes de chenilles, qui envahissent de nos jours les jardins, ne sont pas les bienvenues.

Le code de cette page respecte la syntaxe stricte HTML 4.01 définie par le Consortium W3.