Des jardins d’agrément et des parcs publics où l’air est réellement respirable ...
 ( ALLERGY FREE GARDENING)


Le code de cette page respecte la syntaxe stricte HTML 4.01 définie par le Consortium W3.

Ces pollens qui polluent l’air que tous nous avons le droit de respirer
   sans que cela ne nous affecte ...

Aujourd’hui le niveau de pollution de l’air par les pollens des arbres et arbustes est localement tel qu’il n’affecte pas seulement les allergiques et les asthmatiques mais toute la population; on est au bord d’une épidémie où on va devoir désensibiliser toute la population.
En Wallonie (Belgique), la Direction des Espaces Verts ose encore distribuer annuellement et gratuitement des arbres et arbustes nocifs dont l’impact négatif sur la santé et l’environnement est connu, particulièrement quand ils sont plantés dans des espaces publics près des zones habitées. Les pouvoirs locaux montrent aussi le mauvais exemple en plantant des arbres nocifs un peu partout au long des chemins.

ATTENTION, lorsque l’on affirme que l’allergie est une maladie 'environnementale', il y a lieu de nuancer car elle résulte de fait d’une modification récente et démesurée des lieux de vie par l’homme que l’on pousse à y planter de plus en plus les arbres les plus nocifs.
(Pour les firmes pharmaceutiques et le circuit de prescription-distribution, plus il y a de 'malades' plus cela rapporte!)

Les échelles de nocivité des végétaux pour vos jardins.
Sur les sites de vulgarisation qui semblent consacrés à la santé, aux allergies et à l’asthme, une échelle de potentiel allergisant de quelques arbres circule mais, par exemple, elle ne distingue pas l’essentiel pour les dioïques, le sexe. On ne peut donc pas ainsi choisir sérieusement les végétaux à éviter et ceux qui ne posent pas de problème.
Pour choisir ce que l’on va planter et ce que l’on va arracher pour assainir son jardin, on ne peut pas se contenter de classer les végétaux allergisants selon un seul critère par exemple les statistiques des consultations médicales. De nombreux facteurs sont à prendre en considération.
Dans le livre Safe Sex in the Garden (chapitre: Understanding OPALS, p.40 à 45) de Thomas Leo Ogren, vous trouverez les listes des facteurs positifs et négatifs dont il faut au moins tenir compte pour choisir les plantes de votre jardin d’agrément.

Quelques arbres ou arbustes très nocifs bien connus ...
Arbres OPALSTM Particularité
Bouleau 7 Famille des betulaceae
Cyprès 10
Aulne 9 Famille des betulaceae
Catalpa speciosa 8
Chêne tjs. vert 9
Chêne 8
Frêne nigra 10
Frêne americana 9
Frêne ornus mâle 8
Charme 8 Famille des betulaceae
Noisetier 8 Famille des betulaceae
Olivier 10
Platane 9 Baptisé l’Amiante verte
Saule mâle 10
Tilleul 7
Châtaignier 6
Hêtre 7
Mûrier mâle 10
Peuplier mâle 9
Pin 4 Pinus (non Picea)
Orme 8

Dans votre jardin, près de votre maison, pour la santé de tous, vous ne devriez planter que des arbres et arbustes avec un nombre OPALSTM de 1 ou 2, maximum 5 (L’échelle va de 1 ŕ 10). Ceux de la liste ci-dessus sont à éloigner fortement de vos lieux de vie et même à exclure totalement pour les valeurs 9 et 10 ...
Près des entrées d’air (portes, fenêtres, puits canadien, ...) ne plantez que des espèces sans pollen aéroporté.

 Pour en savoir plus, lisez en anglais:
 Safe SEX in the Garden par Leo Thomas Ogren (ISBN-13: 978-1580083140)
 Allergy-Free Gardening par Leo Thomas Ogren (ISBN-13: 978-1580082006)
ou surfez sur le site de Thomas.

A lire aussi:
 Un jardin sans allergies par Lucy Huntington (ISBN-13:  978-2212116519).