Des jardins familiaux avec une biodiversité appropriée ...

Les pucerons.

Pour ne pas être envahi de pucerons, il faut simplement en élever !
On l’oublie souvent mais, pour éliminer les diverses variétés de pucerons de vos plantes préférées, il suffit d’attirer des prédateurs par une concentration de pucerons.
C’est la raison principale de la présence d’un sureau noir au jardin. Le sureau sera à une époque de l’année envahi de pucerons noirs qui lui sont spécifiques. Ces pucerons noirs y resteront concentrés, n’envahiront pas votre jardin mais attireront des prédateurs gourmands qui en passant vous débarrasseront des pucerons verts et autres.
Attention, le sureau est un arbre dont la hauteur dépasse 3 mètres; il est donc considéré comme un haute-tige qui doit se planter à plus de deux mètres de la limite des propriétés, et ce même si vous le rabattez régulièrement à deux mètres de haut.
Autant savoir: si vous plantez un sureau près d’un vieux mur, il contribuera par ses racines à la pénétration nocive d’eau pluviale dans ses fondations; si vous le plantez à deux mètres au moins de la limite des propriétés, il absorbera l’eau à distance et asséchera les fondations (idem près des murs de votre maison!).
Les oiseaux, gourmands des fruits, sèmerons parfois un sureau ci-et-là; un seul sureau est utile pour votre jardin !

Ne tombez pas dans le piège qui semble pourtant logique!
Si la giroflée attire bien les pucerons, demandez-vous où vont-ils aller une fois la fleur fanée ...

Près des rosiers du jardin d’agrément utilisez quelques plans répulsifs de lavande.

Le puceron lanigère s’attaquera aux racines de vos arbres fruitiers mais aussi à certains cultivars de pommiers. Ainsi, évitez de planter un Reine des Reinettes même si les anciens le considéraient à tord comme le meilleur pollinisateur (l’abondance de pollen n’améliore pas du tout la fécondation des fruitiers par les héminoptères).


Le code de cette page respecte la syntaxe stricte HTML 4.01 définie par le Consortium W3.