Des jardins et des lieux publics avec des arbres n’affectant pas la santé de l’homme ...

Les genévriers.
(latin: Juniperus, anglais: Juniper).

Classification.
Règne: Plantae
Sous-règne: Tracheobionta
Division: Pinophyta
Classe: Pinopsida
Ordre: Pinales
Famille: Cupressaceae
Genre: Juniperus

Les genévriers sont des arbres et arbustes toujours verts, à croissance assez lente et à feuilles épineuses ou en écailles. Selon l’espèce, ils peuvent atteindre plus de 15 mètres de haut et vivre plus de 1000 ans. C’est déjà une belle hauteur à envisager dans un petit jardin mais rien de comparable avec les grands arbres nocifs (bouleau, hêtre, ...)

Importance du sexe des genévriers.
Seuls les genévriers dioïques femelles ont globalement une action très positive pour l’environnement et devraient donc être sélectionnés pour les jardins familiaux et les lieux publics; ils ne chargent pas l’air d'une quantité démesurée de pollen très allergisant affectant l’homme. Les variétés monoïques, plus rares, et les arbres mâles des variétés dioïques sont à exclure de nos lieux de vie.

Sont notamment appropriés aux lieux de vie des humains:
les genévriers chinesis femelles:
  'Torolusa',
  'Foemina',
  'Blue Point',
  'Excelsior',
  'Fermina',
  'Iowa',
  'Keteleeri Beissn',
  'Mountbatten',
  'Obelisk',
  'Oblonga',
  'Olympia',
  'Pyramidis Variegata';
le genévrier communis 'Hornibrookii',
les genévriers horizontalis femelles:
  'Bar Harbor',
  'Emerson',
  'Filicina',
  'Glenmore',
  'Viridis',
les genévriers scopulorum femelles:
  'Admiral',
  'Blue Heaven',
  'Blue Moon',
  'Cologreen',
  'Gracilis',
  'Platinum',
  'Spearmint',
  'Sutherland',
  'Welchii',
le genévrier squamata 'Meyeri',
les genévriers virginiana femelles:
  'Canaertii',
  'Pendula Chamberlaynii',
  'Pendula Virdis',
etc.


Sont à exclure totalement des lieux de vie des humains:
Les genévriers monoïques:
  'Hornibrook',
  'Robusta Green',
  'Sphoerica',
etc.
Les genévriers chinensis mâles:
  'Armstrong',
  'Aurea',
  'Blue Pfitzer',
  'Columnaris Glauca',
  'Leena',
  'Pendula',
  'Pfutzerana glauca',
  'Pyramidalis',
  'Story',
les genévriers communis mâles,
le genévrier davurica,
le genévrier deppeana mâle,
les genévriers drupacea mâles,
le genévrier flaccida,
le genévrier horizontalis 'Admirabilis',
le genévrier sabina 'Tamariscifolia',
les genévriers scopulorum mâles:
  'Emerald',
  'Emerald Green',
  'Gray Gleam',
  'Skyrocket' (Juniperus scopulorum "Skyrocket"),
  'Steel Blue',
  'Wichita Blue',
etc.


Les genévriers dioïques mâles et les genévriers monoïques sont classés comme très nocifs sur l’échelle de référence OPALSTM.

En Belgique, en jardinerie, on vend de tout sans complexe, même des arbres très nocifs. Comme votre santé et celle de vos proches peut être affectée par l’achat d’un simple genévrier qui peut sournoisement faire plus de mal que de bien, mieux vaut vous documenter sérieusement.
Il peut être très utile de faire ses achats avec le livre Allergy-Free GARDENING en mains, si pas un portable avec appareil photo permettant d’interroger directement Monsieur Tom Ogren!

Les noms des cultivars sont très nombreux et parfois trompeurs, si le sexe femelle n’est pas clairement précisé dans l’offre sur internet, n’achetez pas par correspondance!
En jardinerie, si l’étiquette ne renseigne pas le sexe, n’achetez pas de suite, attendez que les plantes femelles portent des fruits.

Au nord de la Wallonie.
Les genévriers sont quasi tous indigènes des zones de rusticité 3 9.
Toutefois, il convient de préciser que lorsqu’ils se trouvent dans les zones de rusticité les plus chaudes (8 et 9), ils fleurissent plusieurs fois par an. Pour la santé des humains, il est donc par exemple très important en Belgique, au nord du sillon Sambre-Meuse, c’est à dire pour le moment en zone de rusticité 8A, d’exclure les variétés monoïques et les plants mâles des variétés dioïques.

Une biodiversité complètement déséquilibrée par l’homme.
Il faut savoir qu’un seul genévrier mâle suffit à la pollinisation naturelle par le vent d’un bon millier d’arbres femelles. On peut donc se rendre compte de la quantité énorme de pollen allergisant produite par un arbre mâle car, à lui seul, il en dissémine plus que nécessaire compte tenu de tout ce qui s’égare.
Alors, quand les producteurs d’arbres décident de ne bouturer que des mâles, que les particuliers ne trouvent distribués en jardinerie que ces arbres nocifs, et que l’on incite à verdir au non d’une écologie d’évidence aveugle, ON POLLUE l’AIR que vous avez le droit de respirer sans être affecté!


A la Sainte-Catherine, plantez un arbre non nocif, approprié à votre biotope et adapté à votre zone de rusticité; pourquoi pas un genévrier femelle?
Soyez un peu éco-logique: agir pour préserver la biodiversité, ce n’est pas inciter aveuglément à faire planter n’importe où des arbres qui affectent l’homme!


Le code de cette page respecte la syntaxe stricte HTML 4.01 définie par le Consortium W3.  Page d’accueil